Énergies renouvelables

Géothermie Profonde : une boucle de chaleur de 15 km pour relier Beinheim au site de production de Rittershoffen

Géothermie Profonde : une boucle de chaleur de 15 km pour relier Beinheim au site de production de Rittershoffen

Le projet de géothermie profonde du Groupe ÉS avec Roquette Frères et la Caisse des Dépôts entre dans sa dernière phase avec le déploiement de 15 km de canalisation. Dans les tuyaux : une eau à 170° destinée à alimenter en chaleur le process de l’usine, couvrant ainsi 25% de ses besoins en chaleur par une énergie renouvelable, non intermittente, non émettrice de CO2, sans pollution visuelle et sans nuisances en surface. Une application nouvelle de la géothermie profonde à destination industrielle qui illustre la maturité du savoir-faire technique développé par le Groupe ÉS avec ses partenaires et co-actionnaires.

En 2011, le Groupe ÉS, premier énergéticien régional multi-énergies et acteur de référence dans la transition énergétique, décide d’accompagner Roquette Frères, leader mondial de la transformation de matières premières agricoles, pour la mise en place d’une centrale géothermique qui permettra à l’entreprise de renforcer son mix énergétique en favorisant les énergies renouvelables (EnR). Pour ce faire, le Groupe ÉS, via sa filiale experte ÉS Géothermie, a identifié une source de chaleur géothermale à 3 000 mètres de profondeur à Rittershoffen, beaucoup plus accessible qu’à Beinheim où il aurait fallu forer à  6000 mètres de profondeur.

Après le succès des deux forages, qui ont confirmé les prévisions de température et de débit nécessaires à sa mise en exploitation industrielle, le projet est entré dans la phase de raccordement entre la centrale de pompage/réinjection à Rittershoffen, en cours de construction, et l’usine de Beinheim avec la réalisation d’une canalisation de 15 km, composée d’un tube aller et d’un tube retour enterrés à 1,5 mètres de profondeur. Cette phase de raccordement, d’une durée de 10 mois, et d’un coût de près de 15 M€,  est une opération d’envergure et surtout de haute technicité.

La pose des 15 km de canalisation a nécessité la réalisation de fonçages sous l’A35 et sous la ligne SNCF Strasbourg-Lauterbourg. Cette technique consiste à faire passer la canalisation sans création de tranchées, à la manière de la construction d’un tunnel.

Traversant les communes de Rittershoffen, Hatten, Seltz, Kesseldorf et Beinheim, le tracé des canalisations a été retenu à l’issue de plusieurs réunions de concertation publiques et selon les recommandations d’une étude d’impact environnemental indépendante. Des fouilles archéologiques ont également été menées par les équipes du PAIR (le Pôle d’Archéologie Interdépartemental Rhénan), révélant des vestiges néolithiques remarquables, désormais à l’étude au centre de conservation de Sélestat.

Pour une exécution technique parfaitement maîtrisée et sécurisée ont été retenus deux prestataires alsaciens aux compétences et à l’expérience certifiés :

-          la société SOGECA , Société Générale de Canalisation, en charge des terrassements et de la pose des canalisations, avec la réalisation des soudures entre chaque élément afin de garantir une parfaite étanchéité des tuyaux ;

-          la société SMCE Forage , pour la réalisation du franchissement des deux ouvrages spécifiques du parcours par fonçage.

La mise en service technique du réseau de chaleur est prévue fin de cette année, avec une mise en exploitation commerciale au printemps 2016.

Mot clé : Hattmatt | BBC | Energivie | ADEME | EDF