Finances

De bons résultats consolidés 2016, accrus par des éléments exceptionnels, pour le groupe ÉS

De bons résultats consolidés 2016, accrus par des éléments exceptionnels, pour le groupe ÉS

Le conseil d’administration d’Électricité de Strasbourg S.A., réuni le 10 février 2017, a arrêté les comptes sociaux et consolidés de l’exercice 2016.

Le groupe ÉS a réalisé en 2016 de bons résultats opérationnels et financiers. Accru par plusieurs éléments favorables, notamment un rattrapage portant sur les tarifs réglementés de vente pour la période 2014-2015, le résultat net courant ressort à 69,2 M€, en hausse de 27% par rapport à 2015.

Dans un contexte marqué par une concurrence accrue suite à la fin des tarifs réglementés de vente pour les entreprises et les collectivités fin 2015, ÉS a conservé des parts de marché élevées.

ÉS a franchi des étapes importantes dans le développement de nouvelles activités avec la mise en place de sa nouvelle filiale, ÉS Services Énergétiques, et la mise en service de trois centrales de production de chaleur et d’électricité renouvelables, d’une capacité installée totale de 12 MW électriques et de 50 MW thermiques. La production d’énergies renouvelables est ainsi devenue la 4ème activité du groupe à part entière, aux côtés de la distribution d’électricité, de la fourniture d’énergies, et des services énergétiques, confortant le positionnement d’énergéticien alsacien d’ÉS, acteur de la transition énergétique durablement engagé dans la performance énergétique et économique de son territoire.

1. Distribution d’électricité

ESR , le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité, a acheminé 7 TWh en 2016 sur son réseau et a maintenu ses excellents résultats techniques.

Électricité de Strasbourg a par ailleurs poursuivi en 2016 les travaux de préparation de la filialisation de son activité de gestion du réseau de distribution d’électricité pour se conformer aux nouvelles exigences du Code de l’énergie et à l’engagement pris vis-à-vis de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE). Cette filialisation sera réalisée sous la forme d’un apport partiel d’actifs d’Électricité de Strasbourg au bénéfice d’une filiale du groupe ÉS, qui sera dotée d’une dénomination sociale et d’une marque distinctes. L’opération sera soumise pour approbation à l’assemblée générale extraordinaire d’Électricité de Strasbourg en 2017, avec un effet rétroactif sur les plans comptable et fiscal au 1er janvier 2017.

Un projet de décret qui modifierait les modalités de la péréquation des charges de distribution d'électricité entre les gestionnaires de réseaux publics de distribution d'électricité est en cours d’élaboration par les pouvoirs publics. Les modalités de ce décret, qui devrait être publié en 2017, pourraient conduire à une augmentation de la contribution d’ESR au fonds de péréquation.

2. Commercialisation d’électricité et de gaz

ÉS Énergies Strasbourg , le fournisseur d’énergies, a connu une activité commerciale soutenue en 2016, suite à la fin des tarifs réglementés entreprises et collectivités intervenue le 31 décembre 2015. 

Des offres compétitives et son fort ancrage local ont permis au fournisseur d’énergies de conserver une  importante part de marché. Les ventes globales d’électricité d’ÉS Énergies Strasbourg s’élèvent à 6,2 TWh, celles de gaz naturel s’établissent à 4,6 TWh.

ÉS Énergies Strasbourg continue à développer des offres et services innovants pour accompagner ses clients dans la transition énergétique. Ainsi, quatre offres digitales ont été lancées en 2016 pour accompagner les clients dans leurs travaux de rénovation énergétique, les sensibiliser aux éco-gestes, et les aider à mieux appréhender leurs consommations.

 Les efforts d’ÉS Énergies Strasbourg dans le domaine de la maîtrise de l’énergie seront amplifiés suite à la hausse de l’obligation légale de production des certificats d’énergies, notamment pour les clients en précarité énergétique, certificats qui présentent une charge croissante pour tous les fournisseurs d’énergies.

3. Services Énergétiques

2016 a été la 1ère année d’exercice d’ÉS Services Énergétiques , leader bas-rhinois des services énergétiques né de la fusion des activités d’Écotral, filiale d’ÉS dans les services énergétiques, et de Dalkia dans le département du Bas-Rhin. Cette nouvelle filiale a enregistré des succès commerciaux encourageants, et notamment remporté, en partenariat avec un autre opérateur local, la Délégation de Service Public du réseau de chaleur des quartiers de Hautepierre et des Poteries de l’Eurométropole de Strasbourg, alimentant l'équivalent d'environ 16 000 logements.

4. Production d’énergies renouvelables

ÉS est devenu producteur d’énergies renouvelables avec la mise en service de trois installations :

  • En juin, ÉS a inauguré à Rittershoffen, en présence de la Ministre de l’Énergie, de l’Environnement et de la Mer, la première centrale de géothermie profonde à destination de l’industrie en France, d’une capacité de 24 MW.
  • En septembre, a été mise en service à Soultz-sous-Forêts une centrale de production d’électricité à base de géothermie profonde d’une capacité de 1,7 MW. Cet emblématique laboratoire de recherche en géothermie profonde a ainsi été transformé en site industriel.
  • ÉS a également finalisé la construction d’une centrale de cogénération à base de biomasse dans le Port du Rhin de Strasbourg. Cette centrale alimente en chaleur un des trois réseaux de chaleur de l’Eurométropole de Strasbourg, soit l’équivalent de 17 000 logements

Les chiffres clés des comptes consolidés 2016 du groupe ÉS s’établissent comme suit, en normes IFRS :

En M€

31.12.2015

31.12.2016

Variation 2016/2015

Chiffre d'affaires

952,7

863,1

-9,4%

Résultat opérationnel courant(1)

89,5

107,5

+20,1%

Résultat opérationnel

89,8

113,6

+26,6%

Résultat net part du groupe

55,2

73,2

+32,7%

Résultat net courant(2)

54,5

69,2

+27,0%

(1)      Présenté conformément à la recommandation 2009-R-03 du Conseil National de Comptabilité (CNC)

(2)      Correspond au résultat net part du groupe, retraité des éléments non récurrents du résultat opérationnel nets d’impôts

Le chiffre d’affaires consolidé s’élève à 863,1 M€. La baisse de 9,4% par rapport à 2015 est principalement due à des ventes moins importantes aux gestionnaires de réseaux d’électricité pour couvrir leurs pertes réseaux, ainsi qu’à la perte de certains clients suite à la fin des tarifs réglementés de vente d’électricité et de gaz naturel.

Le résultat opérationnel courant de 107,5 M€ est en hausse de 20,1% par rapport à 2015, grâce au maintien d’un haut niveau de parts de marché, à la bonne maîtrise des charges opérationnelles et à des effets exceptionnels : le résultat opérationnel courant intègre pour 15,6 M€ un rattrapage tarifaire résultant d’une décision du Conseil d’État qui a jugé insuffisant le niveau des tarifs réglementés pour la période 2014-2015.

Par ailleurs, dans un marché de gros volatil, ÉS a su bénéficier d’opportunités pour optimiser son approvisionnement en énergie et faire des arbitrages contribuant pour 7,1 M€ au résultat opérationnel.

Le résultat net part du groupe ressort à 73,2 M€, en hausse de 32,7% par rapport à 2015.

Le conseil d’administration proposera à l’assemblée générale ordinaire qui aura lieu le 28 avril 2017 la distribution d’un dividende de 6,0 €/action au titre de l’exercice écoulé, payable à compter du 1er  juin 2017.